Gérard Dubois, regard artistique sur la peine de mort

Derrière les yeux cerclés du visuel du 7e Congrès mondial contre la peine de mort, l’artiste français de renommée mondiale, Gérard Dubois, a voulu livrer un message fort pour dénoncer l’impact de la peine de mort sur une vie humaine.

 

Pourquoi avez-vous accepté de réaliser cette illustration pour ce Congrès mondial contre la peine de mort ?

Une des raisons et la principale, est que je ne suis pas en faveur de la peine de mort. Donc travailler pour promouvoir une idée que je partage me semblait une évidence. Par ailleurs, d’un point de vue purement professionnel, réaliser le visuel d’un événement important comme celui-ci est une expérience évidemment stimulante.

 

Quel message voulez-vous faire passer à travers ce visage aux traits et au regard bien particuliers ?

Une des difficultés de ce projet était de réaliser un visuel lisible dans de nombreux formats, du plus petit au plus grand, donc quelque chose d’assez graphique. Mon travail l’est généralement un peu moins que dans le cas de cette image.
Ceci étant dit, je ne voulais pas que cet aspect plus graphique me conduise à une solution conceptuelle austère. Il me paraissait important de mettre l’humain en avant, la personne humaine, celle qui est derrière la condamnation.

Lorsque j’ai esquissé cette superposition des deux visages, l’un mort, l’autre vivant, tout m’est apparu en place, tant sur le fond que la forme.

L’essentiel était là : apporter une lecture qui oblige à prendre en considération la vie de la personne qui se joue derrière le débat.

 

Affiche du 7e Congrès mondial contre la peine de mort © Gérard Dubois 2018

À vos yeux, pourquoi l’engagement des artistes est important dans la lutte pour les droits de l’Homme ?

Les artistes ont une approche ou une manière de renvoyer un message à la société qui leur est propre; elle n’est ni meilleure, ni moins bonne, simplement complémentaire d’approches plus didactiques voire pédagogiques, qui sont par ailleurs essentielles.

Les artistes rejoignent souvent autant l’affectif que l’intellect. Certains ont une tribune plus importante que d’autres, donc cela favorise une diffusion large, mais à mon sens, il est surtout important qu’à titre de citoyen, chacun aide comme il le peut, avec sa voix unique, qu’elle soit artistique ou autre, très entendue ou moins.

 


Gérard Dubois est un illustrateur français installé au Canada. Depuis plus de vingt-cinq ans, son travail a reçu nombre de distinctions parmi les plus prestigieuses en Amérique du Nord : Communication Arts, American Illustration, SPD, Folio, AIGA, Print, 3×3, Spectrum… dont le Hamilton King Award ainsi que quatre médailles d’or de la Society of Illustrators. Trois fois finaliste du Prix du Gouverneur, il reçoit un Bologna Ragazzi Award, Mention Spéciale du Jury dans la catégorie Fiction.
Ses illustrations ont été l’objet d’articles dans Communication Arts, Print magazine, L’Actualité, ou encore Grafika, et ses images ont été exposées à Chicago, Los Angeles, New York, Paris, Miami, Montréal, Toronto.

 

Pour en savoir plus sur son travail, nous vous invitons à aller découvrir son site web à l’adresse www.gdubois.com.

 

Photo © Éditions 400 Coups